Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Ruth Dreifuss, du social au politique pour une politique sociale
Ruth Dreifuss, du social au politique pour une politique sociale
Ruth Dreifuss, du social au politique pour une politique sociale
De (1995)
Genre

Documentaire, Helvétique, Patrimoine

Nationalité

Suisse

Durée

00h50

De confession juive, licenciée en sciences économiques de l'université de Genève, elle est journaliste à Coopération de 1961 à 1964, puis assistante-sociologue au Centre psycho-universitaire de Genève de 1965 à 1968 et assistante à l'université de Genève de 1970 à 1972. Elle est ensuite adjointe scientifique à la direction de la coopération et de l'aide humanitaire du département fédéral des affaires étrangères, de 1972 à 1981, puis secrétaire de l'Union syndicale suisse du 1er novembre 1981 au 31 mars 1993. Sur le plan politique, elle est membre du Conseil de Ville de Berne de 1989 à 1992. En 1991, elle échoue à se faire élire conseillère nationale. Le 3 mars 1993, Christiane Brunner est présentée par le Parti socialiste suisse pour succéder à son conseiller fédéral René Felber. Refusant cette proposition, la majorité bourgeoise de l'assemblée élit le socialiste neuchâtelois Francis Matthey. Ce dernier, n'ayant pas l'agrément des organes de son parti, renonce à son élection, ce qui provoque une crise inédite dans l'histoire politique suisse. Un second scrutin est organisé le 10 mars pour lequel le parti présente un duo formé à nouveau de Christiane Brunner, mais accompagnée de Ruth Dreifuss. Celle-ci est élue au 3e tour de scrutin avec 144 voix après avoir distancé Christiane Brunner. Seconde femme élue au Conseil fédéral après Elisabeth Kopp en 1984, elle dirige le département fédéral de l'intérieur du 1er avril 1993 au 31 décembre 2002 avec la charge de réformer les assurances sociales. Elle réussit notamment à faire accepter par le peuple lors de votations une révision de l'assurance maladie (4 décembre 1994), la 10e révision de l'assurance-vieillesse et survivants (25 juin 1995) ainsi qu'une nouvelle politique de la drogue fondée sur le principe des 4 piliers (prévention, thérapie, aide à la survie et répression). Le 9 décembre 19991, elle est la première femme à être présidente de la Confédération. Il faudra attendre 2007 pour en voir une deuxième, avec Micheline Calmy-Rey.
Thèmes Immigration
Année de production 1995
Photos
Avis
au sujet de
Ruth Dreifuss, du social au politique pour une politique sociale